31 mars 2008

La banderole intolérable...

La presse dénonce avec force lundi les «odieux du stade» (La Nouvelle République) qui ont déployé la banderole insultante («Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis»), samedi au stade de France lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris-SG et Lens.

Cette nouvelle manifestation imbécile dans un stade de football qui a provoqué une vague d'indignation dimanche, fait la "une" de plusieurs quotidiens : «L'insulte» (La Voix des Sports) «Révoltant» (Le Parisien), «Dehors !» (L'Equipe), «Bienvenue chez les chtarbés» (Dauphiné Libéré) ou encore, en pages intérieures de Libération : «Bienvenue chez les cons».

Dans une interview au Parisien, Dany Boon, réalisateur de la comédie "Bienvenue chez les Ch'tis" a cette formule : «C'est la connerie faite humaine. Même pas, d'ailleurs, faite inhumaine.»

Les éditorialistes réclament la plus grande fermeté à l'encontre de la poignée de supporters qui a gâché la fête. Beaucoup espèrent qu'elle se retournera aussi contre le PSG. «Halte à l'hypocrisie», lance par exemple Philippe Larue dans La Provence. «Cela fait 25 ans que le PSG, comme d'autres clubs, joue avec le feu en tolérant la présence de hooligans racistes dans ses tribunes.»

D'autres, aussi nombreux, s'interrogent sur la fiabilité des contrôles à l'entrée du stade de France. Didier Pobel, dans Le Dauphiné Libéré : «Comment parvient-on à faire entrer, sans le moindre souci, quarante-cinq mètres de tissu dans un lieu en principe très surveillé ?». Patrice Chabanet (Le Journal de la Haute-Marne) : «Le football professionnel brasse suffisamment d'argent pour se permettre de véritables contrôles à l'entrée des stades.»

L'Equipe, qui condamne aussi la teneur de la banderole, déplore cependant dans son édito - «Paris jusqu'à l'hallali» - que l'événement contribue au «rejet récurrent par la société du PSG dans son ensemble» et à «l'ignorance ou presque du succès obtenu par ses footballeurs.»

Samedi soir, le Paris-SG a remporté (2-1) la Coupe à la Ligue face au RC Lens...

6 commentaires:

  1. Quelle bande de blaireau ces parigots!!

    RépondreSupprimer
  2. Racistes, drogués, chauves, sans amis, petites bites et bientôt interdits de stade: bienvenue chez les Boulogne boys!

    RépondreSupprimer
  3. Dans le Nord il fait peut être un peu froid mais les ch'tis ont chaud au coeur...

    RépondreSupprimer
  4. Par contre au Portugal il fait chaud mais il n'y a rien rien à faire si l'on aime ni boire, ni conduire, ni construire et entretenir les maisons...

    RépondreSupprimer
  5. Les gars,

    Merci de faire attention à ce que vous dîtes...

    Les Boulogne Boys, qui est une association, pourrait également porter plainte contre le club pour les paroles ci-dessus.

    Ne soyons pas aussi bêtes pour faire les mêmes choses que quelques imbéciles présents dans les tribunes d'un stade de foot.

    Même si nous sommes un club de tarlouzes et de boys bands, taillons-nous entre nous mais pas en citant des noms précis et existants comme ça vient d'être fait.

    En plus, signer en anonyme, c'est petit.

    Merci de votre compréhension

    Nico

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai arrêté de tenir de tels propos!!

    RépondreSupprimer