25 mai 2008

Lyon 1-0 PSG : Ils nous l'ont volé !

Au sommet de leur niveau ce soir, les Parisiens ont affronté une équipe qui ne comptait pas onze...mais douze adversaires puisque l'arbitre, Mr Kalt est très loin de l'impartialité. Mais restons fiers, si les Lyonnais ne peuvent pas gagner cette coupe sans l'aide d'un arbitre, ils ne méritent pas d'être champions !



Les Parisiens ont dominé tout au long de la rencontre, le PSG était sans contestation la meilleure équipe sur le terrain et même les supporters Lyonnais l'avouent : « On se demande comment une équipe comme celle-ci a pu joué la relégation.» .Mais il est difficile de rester objectif dans ce genre de match. Si un but valable et une main en pleine surface de réparation ne suffisent pas pour battre Lyon, que faut-il faire ? C'est sans évoquer l'aptitude déplorable d'un certain Kader Keita qui n'a cessé d'insulter et provoquer ses adversaires mais qui n'a récolté qu'un...carton jaune malgré un coup de coude volontaire et un croche pied assassin sur mario Yepes. Venons en aux faits...

Le début de rencontre est totalement contrôlé par les Parisiens. La première occasion vient de Papus Camara, impérial en défense, qui ,sur un corner botté par Jérôme Rothen, frappe le ballon de la tête et heurte la barre transversal. Les occasions parisiennes vont ensuite défiler : Pauleta et Diané obtiendront tour à tour des balles de but. Et là, un des tournants du match : Rothen frappe un coup franc qui est repris victorieusement par Sylvain Armand mais refusé par Mr Kalt pour un hors-jeu complètement imaginaire. La première mi-temps a été à l'avantage du Paris SG mais le score est vierge : 0-0.

Au retour de la mi-temps, les Parisiens laissent le ballon aux joueurs Lyonnais mais les hommes de Paul Le Guen se montrent impériales en défense notamment Camara et Yepes, qui a joué son dernier match ce soir. Le temps des Lyonnais est passé, ils n'ont pas su en profiter puisque aucune occasion net n'a été obtenue par les hommes d'Alain Perrin. Le PSG reprend le contrôle du ballon et obtient une occasion énorme : sur un nouveau coup franc de Rothen, Yepes reprend le ballon de la tête une première fois mais la transversale empêche le cuir de rentrer mais un autre Parisien vient à son tour frapper le ballon, contré distinctement par la main de Boumsong mais l'arbitre ne bronche pas.

On se dirige doucement vers les prolongations. L'arbitre siffle la fin du match et les coach jouent leur dernière carte et on peut apercevoir Alain Perrin crier à ses joueurs « Il sont cuits !!». Coup dur pour les Parisiens à la 10éme minute puisque Sidney Govou ouvre le score et donne l'avantage à Lyon sur une demi volley dans les six mètres. L'entrée de Souza ne suffira toutefois pas aux Parisiens à revenir au score et le PSG s'incline 1-0 : Lyon est vainqueur de la Coupe de France...

C'est sans aucun doute le meilleur match des Parisiens auquel nous avons assisté cette saison. Les joueurs, relâchés et sans pression, ont développé un jeu déroutant mais qui n'aura pas suffit à battre Jean Michel Aulas puisque l'arbitre a refusé un but valable et a oublié la main de Boumsong en pleine surface. Sans oublier les fameux « Ferme ta gueule, ferme ta gueule » lancés par Kader keita à plusieurs reprises à Pedro Pauleta et à Sylvain Armand.
Restons fiers, l'arbitre ne nous enlèvera la performance des joueurs même si la fête aurait pu être plus grande s'il n'avait pas été gâchée par ces décisions arbitrales.


MERCI PARIS !! MERCI ALONZO !! MERCI PEDRO !!

5 commentaires:

  1. C'est pire qu'un vol, ca reflete la fin de l'hégémonie lyonnaise..

    cette année ils emportent un titre de tres peu, avec comme tous les ans les arbitres souvent a leur avantage.

    Ils nous refont la meme chose en finale de coupe, alors qu'en face, on a vu le meilleur PSG qu'on ait vu depuis fort longtemps.. Ce que je retiendrai de ce match, c'est qu'à Paris, il y a une équipe qui a ultra dominé les septuples champions de France, et un grand homme en particulier, MONSIEUR PEDRO MIGUEL PAULETA qui a été exemplaire hier soir.
    OBRIGADO

    RépondreSupprimer
  2. concernant notre "ami" keita, je n'avais pas vu les propos injurieux envers notre dieu Pedro mais j'ai bien vu son coup de coude sur un parisien qui donait lieu à une expulsion indiscutable !!!

    Ce match est un vol, et l'histoire ne retiendra que le nom du vainqueur.. C'est aussi ca qui fait la beauté de ce sport qui nous passionne..

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord sur les faits relatés ici, mais franchement, ne parler et ne voir que d'un côté (comme dans beaucoup d'autres articles de ce blog), c'est vraiment pas un exemple, d'autant plus que maintenant, on peut facilement se rendre compte que le blog est très largement pro-PSG et anti-tout le reste. Le prochain pas, c'est de changer le logo du blog pour mettre celui du PSG ???

    Bref, je ne suis pas supporter de Lyon ou du PSG, mais plutôt anti-"niveau de merde de la Ligue 1", et sur ce chapitre, il y a beaucoup à dire, et que je sache, Lyon et le PSG auront été les principaux contributeurs cette saison à rendre ce niveau... comment dire... merdique !

    Une finale de merde avec deux équipes dans le même esprit après une saison dans la même tonalité, et ça vous donne ce qui plane dans le football français. La Ligue 1 ne m'apporte rien, la NTV m'apporte du plaisir, donc le choix est vite fait...

    Vive le niveau amateur, vive le vrai foot, et donc vive la NTV !

    RépondreSupprimer
  4. Arrêtez de dire n'importe quoi les chèvres du PSG.

    Un vol!!!!!!??!!!!

    Deux mots me viennet à l'esprit: JALOUSIE ET FRUSTRATION

    Que dire alors de la finale de la coupe de la ligue offerte sur un plateau d'argent (SOS PSG oblige) par l'arbitre qui siffla dans le temps additionnel un pénalty mytho (appui pied gauche et plongeon double vrille de luyindula, qui aurait valu un 9/10 à la gymnastique!!).

    Enfin Paris restera Paris... à savoir TRAGIQUE

    TAIWO "DROIT AU BUT"

    RépondreSupprimer
  5. D'accord avec Taiwo..

    RépondreSupprimer