21 novembre 2011

Résumé des matchs New Team Vincennes au Corner - Aéroport Orly

Après la coupe, la NTV reprend le championnat ce samedi 19 novembre à domicile au Tremblay en recevant les leaders de la poule, en une comme en réserve. C'est l'occasion de se relancer pour le titre en 2 et la montée pour l'équipe fanion!

En 2, une deuxième période de champion

Tout ne pouvait pas plus mal démarrer avec l'accident de Vince en allant au stade. L'équipe apprend vingt minutes avant le match qu'il est emmené à l'hôpital et qu'elle devra se passer d'un élément important. Ronan, quant à lui, est pris dans les embouteillages. Grosse ambiance dans les vestiaires.

Ronan tente un 4-4-1-1, ou 4-4-2, bref, l'essentiel est qu'on était 4 derrières, contrairement à la dernière sortie en coupe à Poissy.
Une défense composée de Jan à gauche (où il est bien meilleur qu'au milieu), Loïc est tenté à droite, tandis que Renz et Ben sont dans l'axe.
Le milieu de terrain est prometteur, avec un duo inédit : Fao et Racho sont à l'animation. Flo prend l'aile gauche et Anthony fait son premier match avec le club au poste de milieu droit.
En attaque, les deux Alex reforment le duo aligné une première fois lors du match précédent.
Dave prend les buts, en l'absence de Jérémy. L'histoire retiendra que ce mec est en train de devenir le porte bonheur de l'équipe...

La première mi-temps est catastrophique. Ça panique, ça se débarrasse du ballon, ça s'engueule, bref, on sent une équipe fébrile, incapable de prendre le jeu à son compte, et dégeulasse à voir jouer.
Personne n'est dans son match, tout juste on tente de colmater quelques brèches.
Pourtant, Alex H réussit miraculeusement à obtenir un penalty qui sera transformé par Racho.
La New Team mène 1-0 mais se fait égaliser dans la foulée sur un but à la con puis s'en prend un deuxième avant le repos sur une action toute aussi pourrie. 2 buts offerts à l'adversaire qui fout toute une équipe dans la merde.

La deuxième mi-temps n'a rien à voir. Les joueurs ont tout simplement de décider de jouer, et qui plus est ensemble. Ils découvrirent le football...
La défense a juste été impassable, avec Ben en patron derrière. Jan aurait pu marquer son but s'il n'avait pas chié comme Llacer en chiait en son temps sur une offrande d'Alex H.
Renz, on connaît le tarif, même si c'est une relance de merde par match, il a su se faire respecter en 2ème.
Loic a su combiner avec Anthony qui marque dès sa première apparition, après que Fao ait relancer son équipe d'un lob insoupçonnable de 30 mètres qu'il n'avait jamais tenté à l'entraînement.
Alex G vient compléter la liste des buteurs, avec cette incroyable frappe des 20 mètres en pleine lucarne. Racho aurait pu taper le doublé, mais il a tapé la barre, sur coup franc. Alex H n'ouvrira pas son compteur but ce jour là, sa frappe en fin de match échoue sur le montant droit du gardien. Il aurait pu espérer un service de Flo quand celui ci a débordé sur le côté gauche, mais il a préféré la classique: la chandelle du Flo. Il se fait plaisir et prend au passage 3 pigeons qui ne demandaient qu'à leur foutre la paix.

Une victoire 4-2 bien méritée, une belle maîtrise du jeu, et une équipe relancée pour la suite du championnat.

L'équipe 1 arrive elle aussi pleine d'ambition. Match à domicile oblige, on sort les tous nouveaux maillots tout beaux et font honneur à notre gentil sponsor www.cadre40.com.
La défense est composée du cap'tain Philou dans l'axe, associé à Hassane. Karim prend le côté gauche, et Aurélien le côté droit.
Ce dernier ne restera pas longtemps sur le terrain, au grand dam de son entraîneur, obligé de le faire sortir précipitamment. C'est donc Julien, (peu habitué à ce poste et dont c'est le premier match en équipe première) qui s'y colle.
Toto prend place avec Lyes devant la défense, Olivier et Hakim seront légèrement excentrés, respectivement à gauche et à droite.
Youss la soit disante "patience" animera l'attaque avec Richard.

La Une se contente du nul

Pour tout vous dire, et désolé les mecs, je n'ai pas vu la première mi-temps parce que j'étais parti cherché les bières.
Toujours est-il que le score est de 1-1 au retour des vestiaires. La New Team avait pourtant ouvert le score par Youssef.
En deuxième mi-temps, la NTV prend le jeu à son compte et reprend logiquement l'avantage grâce à Richard, qui marque plein de sang froid après avoir été idéalement lancé en profondeur par Youssef.

Peu de temps après, Youssef nous fait un festival dans la surface, dribble tout le monde, y compris le gardien et la marmotte qui traînait par là mais se retrouve un peu trop excentré de la cage. Il se chie dessus, et préfère remettre en retrait à Richard plutôt que de prendre la responsabilité de pouvoir à lui tout seul faire rêver son équipe. Richard, en pleine course, est un peu surpris mais arrive quand même à reprendre le ballon... qui sera sauvé sur la ligne par le capitaine adverse qu'on n'a vu débarqué de nul part sur ce coup.
A 3-1 cela aurait été le coup parfait avec un match plié.

Mais les joueurs s'enfoncent dans la fébrilité et se font rejoindre par un adversaire bien plus malin qui a, lui, bien joué le coup et égalisé sur penalty dans les 20 dernières minutes.
Il y avait clairement la place, mais pas la cohésion... L'équipe termine sur un 2-2 foireux.

Pourtant certains ont montré beaucoup d'envie : Philou étonne match après match dans ce nouveau costume de leader en défense centrale et fait bien mieux que dépanner. Un brin d'élégance dans ses relances, c'est le petit plus de la maison Cailliez. Et puis il fait le spectacle: il y a toujours cette relance foireuse comme cette tentative d'ouverture du gauche vers Youssef où son pied passa quasiment sous le ballon. Ou encore le "combo": une relance foireuse combinée à une balayette sur l'adversaire qui te coûte un carton jaune et un match de suspension.
Ju a bien rendu service à l'équipe, Karim se fait respecter et est toujours aussi précieux à gauche. Au milieu, Toto retrouve la forme et est l'auteur de la passe dé sur le but de Youss.
Hakim n'a pas arrêté d'être au charbon, ne rechignant jamais à la tâche, tout comme Lyes : Si on n'a toujours pas vu la roulette, on a toujours la semelle. Encore une fois, un engagement exemplaire même si ses choix ne sont pas toujours les plus judicieux.
Si Olive ne peut pas marquer à chaque match, Richard montre une nouvelle fois qu'on peut compter sur lui cette saison.

Pour conclure, beaucoup de regrets, car le club aurait pu faire carton plein ce week end. Il faudra absolument gagner le prochain match de championnat ce samedi pour espérer reprendre des points aux adversaires.

3 commentaires:

  1. Merci Tim pour le résumé! Ça va être dur de trouver une aussi belle plume en ton absence...

    Bravo aux joueurs de la 2 pour avoir fait preuve d'abnégation et d'application en seconde période, ils ont mis leur grief de côté pour montrer leur vrai visage!

    Pour la 1 va falloir apprendre à tuer les matchs et arrêter de prendre des buts de merde...

    RépondreSupprimer
  2. "apprendre à tuer les matches et arrêter de prendre des buts de merde"

    ca fait pas 7 ans qu'on dit ca ?

    RépondreSupprimer
  3. Totalement vrai! Mais ça fait aussi bien lgtps qu'on demande de signer ses commentaires...
    A bon entendeur!

    RépondreSupprimer