12 mars 2012

Résumés Apsap VP / NTV- Au Corner




Equipe 2 (défaite 3-2)

Sur un terrain synthétique, dans un complexe au luxe improbable, l’équipe 2 enfile son maillot offert par un grand sponsor, Cadre40.com
Ronan, une fois encore, arbore son plus beau costume d’entraîneur. On ne sait toujours pas s’il sait faire un nœud de cravate.

L’équipe est motivée et affiche la mine des beaux jours, l’effectif sur le papier, est intéressant, et Ronan propose un 4-5-1 audacieux.
Si le résultat est décevant (défaite 3-2 après avoir mené), le contenu du match est bien plus reluisant. Les joueurs ont bien joué ensemble et ont su pratiquer un beau football. Dommage que cette belle solidarité à toute épreuve ne fut pas plus récompensée. Une fois encore, quelques fautes d’inattention se sont vues payer cash.

Dans les buts, on assiste au come-back de Tim Murcier, qui avait sorti sa panoplie d’Hugo Lloris pour l’occasion. On joue la 2ème minute, l’attaquant adverse se présente en « one to one » face à lui, en pleine course. Bon réflexe, Tim a anticipé et est sorti de sa surface. Mauvais réflexe, il intercepte le ballon de la main. S’il sauve ses partenaires, il risque l’expulsion d’entrée… Heureusement pour lui et ses partenaires, l’arbitre du jour est clément et ne sort que le jaune. Au final, Tim repart avec 3 buts dans la musette, mais sur lesquels il ne peut pas grand-chose. Penser aussi à faire quelque chose avec ce pied droit qui dévisse systématiquement…

La défense à 4 se compose de Jan à gauche, Nassim à droite, Ben et Renz dans l’axe.
Jan, comme d’hab, court 43km par match, mais ce samedi, on l’a senti moins à son aise que d’habitude. Florent le remplace pour la dernière demi-heure en essayant d’apport sa fougue. En essayant…
Nassim fait une première mi-temps très solide à droite qui témoigne du sérieux de son implication depuis le début de saison. Mais ce type a une propension assez incroyable à se faire victimiser et à finir tous ses matchs mutilé. Oui, le fantôme qui errait partout sur le terrain de la 75ème minute à la fin, c’était lui.
Dans l’axe, Renz c’est Gérard, Ben, c’est Gerhard. A force, on se demande si l’un est français et l’autre n’est pas allemand… D’habitude, Tim est entre les deux pour faire office de traducteur officiel, ce qui n’était pas le cas hier. Malgré une belle solidité et une solidarité à toute épreuve, quelques réglages sont encore à mettre en œuvre pour que le duo soit parfaitement rodé. On en profitera pour demander à Ben le replay du 3ème but adverse, lui qui était au première loge sur ce magnifique ciseau du numéro 9 parisien. On n’appelle pas ça une « Lugano » ?

La star du jour, c’était le milieu de terrain de la NTV. Un gros abattage de la part des 5 joueurs présents du début à la fin. Ju a touché un nombre incalculable de ballons (bon…ok… peut-être un en trop), et s’est montré disponible aussi bien auprès de sa défense que de ses compères du milieu. David a fait un énorme boulot défensif en 1ère mi-temps, il n’est d’ailleurs pas loin du 3-1 en 2ème, sur un caviar d’Alex. Jo a été partout, increvable, et hauteur d’un tacle complètement improbable en 2ème mi-temps. Des études scientifiques sont en cours afin de savoir comment techniquement John a pu prendre la balle a l’adversaire dans pareille situation.
Julien était en mode Diesel, comme il aime, en 10 juste derrière Didier, il a lui aussi pas mal pilonné entre devant, derrière, à gauche, à droite. C’est propre et ça fait du bien…
Alex s’est moins trouvé à son avantage que lors de ses précédentes sorties, mais a marqué un but incroyable (le deuxième de son équipe) après avoir éliminé 3 joueurs adverses. Il s’est montré aussi très généreux dans le repli défensif, il a même terminé arrière droit en fin de match (quelqu’un a des nouvelles de Nassim ?).

En attaque, Didier, comme d’hab ou presque, un but. Dommage qu’il n'ait pas pu trouver plus de soutien derrière lui (Julien, David et Alex, trop concentrés sur le boulot défensif en deuxième mi-temps) pour nous en coller un deuxième. Du coup, il s'est (bien) mis à défendre lui aussi... tant qu'à faire.

Une belle après-midi de foot pour la deux, malgré la défaite, les principaux leitmotiv des joueurs réservistes a été sauvé : le plaisir, et la bière (c'est Nas qui invitait!!!).

Equipe 1 (victoire 1-0)

Jerem remplace Alex dans les buts. Il faut croire qu’il a fait le boulot pour cette première en championnat en une puisqu’il n’a pas pris de but ! Bravo à lui. En plus il est rassurant, et est capable de faire de bonnes relances, assez rapides.

Philou occupe le poste d’arrière droit. Captain Phil est indéboulonnable depuis le début de saison. Il sauve son équipe sur un contre adverse…mais pas la jambe de son adversaire.
Toto joue libéro, tandis que Richard est stoppeur. Ce dernier est décidemment devenu meilleur à ce poste qu’à n’importe quel autre poste où il a pu jouer auparavant… Soit dit en passant, Toto n’est pas non plus si mauvais en libéro… Vous avez dit « Raphaël Pinto » ? Connais pas…
Rachid prend le côté gauche de la défense, ni Karim, ni Patou n’ayant répondu présent pour ce match. L’histoire retiendra que Racho est monstrueux à ce poste… et que Karim va pouvoir s’éclater avec ses potes de la réserve pour la fin de saison.

Au milieu, Hakim joue partout, en fait. A gauche, à droite, devant, derrière, le mec est là. A la récup, comme à la relance. Dommage que ce type ne joue pas avec des mecs de son niveau…
Hakim a tout de même été bien aidé tout le long du match par Lyes, autour une nouvelle fois d’une prestation pleine de courage, et par …Vince. Oui, Vince, ce samedi, a démarré comme titulaire en une. Et il paraît même qu’il a fait un bon match. Pour la plus grande joie des enfants présents tout autour du terrain qui le regardèrent comme un des leurs. Le joueur de poche a donné toute sa hargne et son envie a une équipe qui manque cruellement d’âme depuis le début de saison. Un Vince sur tous les fronts : c’est lui qui, lorsqu’il est (brillamment) remplacé en fin de match par Hakim BM, envoie les gourdes à ses copains assoiffés, entre 2 actions. C’est aussi lui, qui, donne les vestes de survêtement à ses partenaires à la fin du match, sans jamais se tromper sur les noms de ces derniers. Et c’est enfin lui, qui vient donner de la voix auprès de « Captain Phil » dans les vestiaires quand il s’agit de chanter à la gloire de la NTV. Bon sang, mais quelle générosité…

Devant, on retrouve la triplette Olivier-Mowglie-Youss.
Si Olivier s’affirme de plus en plus comme l’attaquant « Number one » de la NTV, Mowglie et Youss s’affirment, eux, de plus en plus comme les Anthony Le Tallec et Youssouf Hadji du pauvre. Olivier ne se contente pas d’attaquer et de libérer les siens en marquant un but, il fait un pressing sur la défense adverse et affiche une stat délirante : 73 km parcourus en 2ème mi-temps.

Revenons à Youss, décevant, et Mowglie, transparant :
Quand l’un est mauvais, l’autre est nul. Y-aurait-il une sorte de dépendance mutuelle entre l’un et l’autre ? A quand l’époque où ils se rendaient œil pour œil et dent pour dent ? Quand l’un mettait 3 buts, l’autre répondait par un quadruplé ! Difficile de trouver des raisons… Est-ce la coupe de cheveux, une nouvelle fois ratée, de Youss, qui a déstabilisé son coéquipier ? Est-ce la dégaine « plus gîtan que moi tu meurs » de Mowglie, qui rend fou son compère de l’attaque ?
C’est tout le board de la NTV, les joueurs et ses supporters qui croisent les doigts pour espérer une fin de saison tonitruante de ces deux là. Car la montée est encore possible !

Retour sur une entrée fracassante :
Nous jouons la 78ème minute, la NTV mène au score grâce au but d’Olivier en 1ère période. La victoire est au bout mais les joueurs sont émoussés. Youss ne mettant plus un pied devant l’autre, l’entraîneur JE décide d’apporter un peu de fraîcheur, un semblant d’âme et d’envie à cette équipe qu’on sent… en galère. Il fait rentrer le deuxième lutin de l’équipe, l’inclassable « Stouff », dont la légende raconte qu’il a mangé ses premiers Kinder Bueno avant d’avoir touché ses premiers ballons. Cette même légende raconte que l’inventeur de la roulette, ce n’est pas Zidane mais bien lui qu’il l’a inventée. La scène se passe lors de l’été 97, sur la fameuse plage de la grande conche à Royan, le petit stouffy, non content avoir descendu une douzaine de litres de bières, aurait, lors du tournoi international des pieds beaux de la baie de Somme, fait glisser sa semelle sur le cuire , mettant dans le vent pas moins de 3 adversaires de la redoutable équipe de l’amicale des unijambistes de Marcq en barreuil. Certaines mauvaises langues pensent qu’il était en fait en train de lamentablement se casser la gueule. Qu’à cela ne tienne : Philippe (pas encore président à cet époque), en vacances dans le coin (goût de chiottes oblige), l’aurait aperçu et se serait exprimé « Rien à foutre s’il faut avaler 14 boîtes de Balisto par jour pour avoir son cul, je veux ce joueur ! ».
Avec les arrêts de jeux, c’est bien 15 minutes de pur bonheur qu’a offert « Little Stouff » au public de la New Team, pas avare de beaux gestes. Crochet droit, crochet gauche, crochet « tout court », passement de jambes, passement de vent, on aura tout vu. Merci Stouffy !

En résumé, malgré la défaite en 2, la New Team a vécu une belle après-midi et la fin du championnat s’annonce palpitante !

EDIT mardi 13/03 : (Tim) Je me suis gouré sur Didier, je pensais qu'il était sorti en fin de match. J'ai donc corrigé le paragraphe le concernant. Désolé encore!

10 commentaires:

  1. loooooooool mdr ptdr funny, swaggy, thugg. Énorme, merci j'ai bien rigolé, enfin. Je Kiff loool. Énorme Tim, congratulation, j'ai plus envie de m’arrêter tellement j'ai kiffé. Je vais te rouler une pelle, je crois!!

    RépondreSupprimer
  2. N'oublions pas la passe décisive de Mowgly tout de même.
    Très bon résumé Tim, énorme comme d'hab'.
    ;-))

    RépondreSupprimer
  3. N'oublions pas la passe décisive de Mowgly tout de même.
    Très bon résumé Tim, énorme comme d'hab'.
    ;-))

    RépondreSupprimer
  4. N'oublions pas la passe décisive de Mowgly tout de même.
    Très bon résumé Tim, énorme comme d'hab'.
    ;-))

    RépondreSupprimer
  5. je pense quand même que tu as étais payé par vince!!! et j'aimerai bien connaître tes sources pour que tu dises que vince a fais un bon match alors que youss et mowgs nullissime. Sans attaque mon Vince, ne pas pouvoir faire un centre alors que tu es milieu en 1, c'est dur!!! En tout cas rachid et richard, waouuuuuuuuuuuuuu, monstrueux. Toto depuis quand tu es un maitre libéro?
    Hakim calme ton niveaux aussi, on est pas en ligue des champions(il faut sucer, on est pas beaucoup d'algérien), Philou bon match même si il passé de ton côté (normal tu as vu la brut rachid de l'autre côté, ca donne pas envie). Lyes t'es jambes c'est des lassos. Vince arrêtes tes conneries et reviens en deux. Mowgs mowgs mowgs, ca s'économise sur le terrain, la vieillesse pour un attaquant ca ce sent. Youss, tu vas avoir un match de suspension, tu n'est pas venu!!! Olivier sei tu pego filston, tu étais partout, c'est beau, mais tu es attaquants donc arrete de venir faire le stoppeur et marque plus de but. Jeremy serein dans les buts. Stouff et Hakim bm, max on a pas pris de but!!

    RépondreSupprimer
  6. vous vous démerderez pour les balistos samedi, jpars au ski..

    PS: Yous jouait a 30% comme dab, par contre match honnete du mowgs

    En clair, résumé sympa mais pas tres objectif

    RépondreSupprimer
  7. stouff reviens pour le match de samedi, il y a personnes d'autres pour les 5 dernières minutes? tu préféres un week end au ski ou 5 min de rêves a la NTV? Perso je prends les 5min.

    RépondreSupprimer
  8. Le but de ces résumés, c'est qu'ils soient tout... sauf objectif!

    (Nas, depuis quand tu crois que je regarde Vince sur un terrain???)

    Stouff, ramène nous des balistos de Chanrousse stp

    RépondreSupprimer
  9. looool Tim je m'avoue vaincu par ta réponse!!
    qu'est ce qu'il t'arrive, tu es super drôle!! loool

    RépondreSupprimer