08 octobre 2012

Air France Paris - NTV AC, les résumés

Ce samedi, la New Team se déplaçait à Massy. Comme d'hab, Massy, c'est une demie heure pour y aller, et deux heures pour en revenir... Mais c'est aussi la ville de l'adversaire du jour, la très redoutée équipe d'Air France Paris, et son terrain en herbe digne d'une pelouse de ligue 2. Le jardinier du Tremblay serait bien inspiré de venir demander conseil à celui d'Air France...

La deux pas loin du hold up

Si quelques absences sont à noter, Ronan est une fois encore obligé de laisser quelques mecs sur le côté. Compte tenu du niveau de l'équipe d'en face, il opte une nouvelle fois pour un 5-4-1. Cette fois-ci, c'est Flèche qui garde les buts des réservistes et fait ainsi son grand come back.
En défense, Ronan choisit de décaler Tim à droite, et c'est Renz qui sera associé dans l'axe à Damdon et Philippe, capitaine du jour. Vinz occupe le couloir gauche.
Au milieu, Jo est associé à Stouff dans l'axe, tandis que Ronan V est milieu gauche, et Alassane milieu droit.
Devant, Didier, livré à lui-même... comme d'hab.

Sur le banc, on retrouve Ben, Nass et Hakim.

La première mi-temps donne le ton: il faudra vraiment assurer pour ne pas couler. Si l'équipe d'Air France n'a pas non plus le niveau du Real Madrid, c'est physiquement très costaud et tactiquement très discipliné.
La New Team tient bon, mais a bien du mal à poser le jeu, à faire circuler efficacement le ballon pour vraiment intimider l'adversaire. Défensivement, la NTV répond au défi imposé par l'adversaire, et Flèche y va de sa parade quand il le faut.
Sur un contre, Didier manque de peu l'ouverture du score, sa frappe bat le gardien mais termine hors cadre.
Mi-temps, 0-0, un bon résultat compte tenu de l'intensité du match.

C'est à ce moment là que Ronan choisit de sortir Stouff pour faire rentrer Hakim au milieu. Ou plutôt, que Stouff choisit pour sortir du match. 
Une décision qui sera plus tard salué par ses coéquipiers car Stouff, en fin visionnaire, avait sans doute anticipé le fait qu'Hakim allait faire une passe-dé.
Car à l'heure de jeu, sur un coup franc excentré, Hakim envoie un ballon parfaitement dosé dans la boîte que Captain Philou catapulte dans la lucarne opposée. On remercie au passage le gardien adverse pour s'être mis en mode "Apoula Edel" sur sa sortie bien mal maîtrisée.

La New Team mène 1-0 et Ronan peut donc faire les deux remplacements qui lui restent. Ben prend la place de Vinz, couloir gauche. Puis Nassim remplace Tim à droite, quelques minutes plus tard. (Nassim qui d'ailleurs en profitera pour découvrir qu'une touche se fait à l'endroit où l’arbitre se situe...).
Reste une petite demi-heure et Air France presse lourdement. Rapidement, suite à un centre venant du côté gauche de la défense, un jeu de billard s'improvise à la réception de ce dernier. Et à ce petit jeu, le loser du jour, c'est Damdon, pourtant auteur d'un match énorme, qui voit la balle lui rebondir sur le pied pour finalement se retrouver dans ceux de l'adversaire, collé à la ligne de but.
C'est moche, mais ça fait 1-1.

La New Team subit jusqu'au bout mais trouve la force et surtout la faille pour placer encore 2-3 contres avant la fin. Tour à tour, Didier, Ben, Alass et Nass ne sont pas loin de redonner l'avantage à la NTV. Nass va même jusqu'à tenter une Dugarry, malheureusement réussie...

Score final, 1-1, un bon nul et surtout une solide prestation de la part des réservistes, qui avec un peu plus de lucidité et de percussions (ce que peuvent typiquement apporter certains joueurs absents ce samedi) auraient pu revenir avec la victoire.

La Une se fait braquer à la 93ème

La Une, fort de son début de saison prometteur, passe son premier vrai test, face à une équipe présumée plus costaude, du moins sur le papier.
Niveau composition, soyons honnêtes: de la où on était, on n'a pas vraiment compris si c'était un 4-5-1, un 5-4-1 ou bien un 4-3-3. Va pour un 4-5-1, JE confirmera :

Alex dans les buts, qui a eu le mérite d'avoir gardé sa cage inviolée depuis le début de la saison.
Devant lui, Raf et Lionel sont associés dans l'axe de la défense. Karim est à gauche et Nico, ou plutôt un espèce de spéléologue qui lui ressemblait vachement, occupait le couloir droit. (Nan mais sans déconner, c'est quoi ces lunettes? N'est pas Edgar Davids qui veut...).

Au milieu, Hakim est associé dans l'axe avec David P, qui fait son come back à la NTV. Arsen s'occupe du flanc gauche alors que Youss semble être à droite. Toto est le meneur de jeu et capitaine de l'équipe, Mowglie sera seul en attaque.

Sur le banc, du beau monde : Auré, Oliv' et Anthony. Bref, le match n'a pas encore commencé et JE a déjà mal au crâne.

La première mi-temps est tendue mais ennuyeuse, pas grand chose à se mettre sous la dent de part et d'autre. On se fait chier. En plus il pleut, et on est à Massy. Petite dédicace à Alex H, blessé, venu voir ses copains de la Une et de la Deux sous ce temps pourri. C'est un peu la magie de la NTV, tu te rends compte qu'il y a des mecs dont la vie est encore plus pourri que la tienne.

Seule satisfaction de la 1ère mi-temps, la New Team est largement à la hauteur de l'adversaire.
Impression confirmée en deuxième mi-temps. Car c'est bien la NTV qui domine les débats. Pas outrageusement, mais Air France n'a pas une occase, et Mowglie n'est pas loin d'ouvrir la marque à deux reprises.
Youss a du mal, il est logiquement sorti par JE, qui décide de fair rentrer Oliv'. Une rentrée qui secoue l'adversaire car son pressing offensif fait mal, il est lui aussi pas loin d'ouvrir le score.

Plus tard, Aurélien remplace Toto et Anthony remplace Arsen. Des entrées qui amènent fraîcheur et vivacité à un moment où l'adversaire en manque.

Youss n'est pas le seul à faire un match dégueulasse, le trio arbitral du jour a décidé d'être ignoble. On est alors replongé dans l'Europe de l'est des années 80 : un véritable attentat dans la surface sur Oliv' est jugé comme correcte (un décision digne d'un arbitre de district hongrois), et on se plaît a signaler et siffler tous les hors jeu de position : règle qui n'existe plus depuis 1997. N'essayez pas de contester, c'est jaune, et avec le sourire. Le petit bonus commercial du jour, sans doute. On n'a toujours pas compris le rôle du juge de ligne (sauf de lever à chaque fois qu'un gars est devant la ligne adverse...).

Bref, ça sent pas bon. Et la New Team est incapable de convertir ses actions de but. L'adversaire butte sans arrêt sur la défense en béton de la NTV et seul un miracle pourrait leur permettre de marquer.
Ce miracle arrive à la 93ème minute. Anthony se fait charger sur son flanc gauche, une fois puis deux fois. L'arbitre ne siffle rien, sauf quand Antho tombe... L'arbitre, décidément dans un drôle de délire, siffle main contre Anthony.
Coup Franc, centre dans la surface, cafouillage, et but.

Un bon hold-up, comme la NTV en a le secret.

Si la défaite a clairement un goût amer, la New Team a quand même la certitude qu'elle fait partie des meilleures équipes de sa poule. Elle peut sereinement envisager le maintien si les gars s'investissent avec le même sérieux tout au long de l'année. Saluons au passage l'excellent état d'esprit de Air France Paris. Quant à l'arbitrage, c'est le football!

9 commentaires:

  1. Encore une fois un très bon résumé Timzdon. Tu as loupé ta vocation.. Encore merci.

    Raf

    RépondreSupprimer
  2. Ces résumés sont excellents, j'avoue ! Si ça s'est passé comme vous dites, l'arbitre m'aurait rendu fou, la question du poids historique et des moyens engagés en foot corpo des équipes était peut-etre présente dans la tête du trio arbitral...

    Malgré cette défaite, dites vous qu'en cas de victoire sur le match en retard, ça vous met pas loin du 1er !

    RépondreSupprimer
  3. Totalement d'accord avec coach j.
    Nas

    RépondreSupprimer
  4. C'est exactement ça! Les types d'Eurocopter m'ont dit exactement la même chose. Quand ils sont montés en DHR, ils étaient largement plus "sifflés défavorablement" que les équipes déjà en place depuis plusieurs années.

    RépondreSupprimer
  5. C'est une mentalité de looooser ça les mecs.

    On avait qu'à mettre nos occazes au fond.
    D'ailleurs, si on avait pas un poundé pak pak à l'haleine ignoble devant, on aurait certainement remportés easy ce match.

    Richard, reviens !

    RépondreSupprimer
  6. comment tu peux donner ton avis sur la mentalité des gars à partir du moment ou tu essaies de diviser l'équipe. Au lieu d'essayer de remobiliser les troupes tu preferes pointer du doigt tel ou tel joueur. Réaction complètement stérile et qui démontre bien la petitesse de ta mentalité. On a perdu certe mais moi j'ai vu une équipe qui s'est battu des joueurs qui ont tout donné et au final c'est vrai peu de réussite. Prend plutôt exemple sur le discours de Coach J et sur les encouragements systématique de Raf.

    RépondreSupprimer
  7. Je te rejoins Nico.
    Mowg's, dégage de l'attaque. Je vote pour Oliv', à défaut Richard !!!
    Le pak pak est juste ignoblissime !!!
    Son haleine et horrible et sa dégaine...ouais horrible aussi !!!
    LOL
    l'anonyme...Vinz

    RépondreSupprimer
  8. Merci Mowgly !

    Tu as raison le Mowg's! Tu fais ce que tu peux. Avec un brin de réussite en plus tu marquais un doublé samedi dernier et il n'y aurait pas eu de débat. Tes qualités de vitesse, de percussion, d'appels, de vision de jeu et ta connaissance "footballistique" font de toi un attaquant complet et fort utile pour nous. Améliore un peu la finition, et on t'appellera le Boksic de Vincennes.

    Nico, viens jouer plus souvent avec nous, la NTV, elle a besoin de toi.. Et Vinz, continues de nous encourager... ;-)

    La biiiiz à tous...

    J'espère vraiment qu'on va continuer avec cet état d'esprit de vainqueur qui ne lâche rien tout au long de la saison. Nous n'avons jamais eu un effectif avec autant de qualité. A nous de ne pas tout gâcher.

    Peace

    Raf

    RépondreSupprimer
  9. Mm si je n'aime pas l'air ambiant en une genre on te presente ton coequipier dans les vestiaires. Je dois avoué que MM si pour moi Tony est un numéro 10, il donne tout sur le terrain.

    RépondreSupprimer

Powered By Blogger