26 janvier 2015

Résumé ASPTT Champigny - NTV by Hakim

Rendez-vous au parc du Tremblay à Champigny pour affronter la redoutable et incroyablement agressive AS PTT Champigny ce samedi 24/01/2014.
 
A part le retard d'Hakim qui écope de 2€ d'amende et double sanction d'une place sur le banc des remplaçants. Tout se passe bien. Cette équipe s'est "professionnalisée" et les résumés de match en deviennent monotone et risque de ressembler à une dépêche AFP.
 
Néanmoins, en l'absence de Vincent, Tito euh...Gwen, nous assène ces recommandations afin de ne pas plier face aux coups de pieds arrêtés de l'adversaire.
 
Sur le banc, donc Hakim fait contre mauvaise fortune bon cœur. Steven pense que sans son mal de dos, il a de toute façon un Djelloul à son pied droit et un Olivier Mas à son pied gauche. Olivier Sevin ne pense rien, il arrivera en retard mais est sûrement heureux de ne pas se taper pendant 90 minutes sont pote du Bois l'Abbé. Nous aurons l'occasion d'y revenir.
 
Dans les cages; le toujours heureux Alex M. En défense Romain - Youss - Rich - David. Au milieu, Lyes, un peu devant Soso, puis une ligne de 3 - Antoine, Miki, Olivier M. Et devant, Djelloul.
 
Pendant l'échauffement, on peut assister à une incroyable victoire de l'équipe réserve 4-0, où les actions NTVéennes sont ponctuées de :"Vas-y mon doudou", "vas tout seul pour la manita". On a vraiment changé de dimension dans notre équipe.
 
Le match de l'équipe fanion débute.Si on assiste pendant 20 minutes à une relative maîtrise des débats de la New Team, l'adversaire commence à prendre de l'assurance. On notera dans cette mi-temps un face à face raté par un Olivier M à bout de souffle, un déboulé du bodybuilder Djelloul dont la frappe fini sur la barre. Un pénalty par le spécialiste assermenté Antoine qui disait plus tôt dans le vestiaire en toute humilité "C'est tout à fait normal que je les tire j'en ai déjà mis un superbe la semaine dernière (petit sourire en coin)".
En revanche, on a subi un certain nombres d'occasions qui se sont concrétisées par un but (avec erreur de placement de notre défense) et barre transversale aussi. 
 
Donc mi-temps 1-1. Steven prend la place d'Olivier M. complétement cramé, bouilli. 
 
Une 2e mi-temps où les équipes se rendent coup pour coup, Gwen pas rassuré envoi les remplaçants à l'échauffement. Sur un action anodine, Alex M. après avoir hésiter à sortir va provoquer un pénalty parfaitement concrétiser par le libéro adverse.
 
C'est à ce moment qu'Hakim rentre.
 
Plutôt à 1-1, Tito euh...Gwen, absolument pas serein et pas rassuré sur la capacité de sa dernière carte, donne ces recommandations les yeux dans les yeux :" Quoi qu'on en dise, ch'ui pas un bourrin j'aime le jeu, je vais pas te changer, alors je veux que tu coupes les liaisons milieu-attaque de Champigny, je veux un guerrier! ok?! ok?!". 
 
Hakim consensuel mi-flippé par le regard, mi- rêveur (lui pense rééditer Maradona en 1986) "Ouais t'inquiètes, Ok, je suis chaud"
Olivier S. lui étant déjà entré en jeu pour remplacer David en sang.
 
A 2-1, on se jette tous dans la bataille en essayant de construire un minimum. Et cela porte ces fruits pour notre bonheur ou notre malheur. BUUUUT! Du gardien adversaire ou de la main involontaire d'Antoine, se transforme en formidable salade incompréhensible de décisions de l'arbitre puis de retour sur décisions. Ce qui nous a bien fait perdre 10 à 15 minutes précieuses de jeu.
 
Après avoir valider le but, l'arbitre revient sur sa décision pour l'annuler avec l'aide de son assistant qui a subi les précisions des adversaires. Décider à ne pas se laisser faire. La moitié de la NTV se rue sur les arbitres. Olivier S est à 2 doigts de se faire expulser mais l'arbitre centrale n'a pas le temps de dégainer son carton que Djelloul arrive en bombe décider à le pourrir ou à le monter en l'air. Carton rouge sous les acclamations des supporters adverses et les insultes des nôtres (Merci les gars!).
 
Djelloul ne s'en laissant pas compter. Campe face aux arbitres. Alors que ses collègues, Tito euh Gwen lui intiment l'ordre de sortir. Tel un rocher, il est soudé sur le terrain. Personne ni même son pote du Bois l'Abbé n'arrive à le faire bouger, demandant des explications.
 
Et là....Miracle! L'arbitre revient sur sa décision et requalifie le carton en jaune. Là Champigny se rue l'arbitre mais avec moins de détermination. Djelloul en profite pour échanger quelques insultes,  le sourire aux lèvres, avec le libéro adverse.
 
La partie reprend mais on comprend qu'il ne restera pas grand chose à jouer.
 
2ème miracle dans ce match; Hakim, Rich, Antoine et Djelloul se retrouvent dans la surface adverse face à un défenseur. EGALISATION!!!!!!!!!!!!!!!! Reprise du toujours très déterminé mais insupportable Antoine (constamment à insulter ces camarades pendant les matchs). 
 
Les adversaires regardent leurs pompes mais repartent de plus belle, tout comme nous bien décidés à forcer le destin. Déboulé côté gauche de..., je vous laisse deviner, brutalement fauché, l'Indestructible se relève. L'adversaire lui est expulsé.
 
95ième minute et dernières secondes. AAAAHHHHH!!!! Les yeux exorbités, Gwen est soulagé de voir Roro dégage sur la ligne un ballon qui traine.
 
Au final, un match rude et équilibré où les 2 équipes se partagent les points. Du paradis à l'enfer? 
 
L'enfer, c'est les deux buts encaissés et la bataille administrative avec les arbitres.
Le paradis, les buts d'Antoine et les crochets-roulettes de Steven.
 
En fait, il s'agissait d'un espèce de purgatoire où nous aurons souffert.
 
Une lumière blanche au fond du tunnel qui nous ramène à la vie? C'est Vincent qui rappelle pour l'entrainement. l'égalisation

4 commentaires:

  1. Quel talent Hakim, quel talent !!!
    Le trophée du meilleur résumé pour toi :)

    Alex Morel

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement Hakim comme à ton habitude t'as envoyé du très très lourd avec ton résumé...
    Et c'est vrai que ça fait de plus en plus depeche AFP notre blog : les textes sont énormes mais y'a plus de commentaires, plus de vie!!

    La référence à Tito je sens qu'elle va rester... J'ai sur kiffé le passage en mode les yeux dans les bleus avant ton entrée!

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui est rassurant, c'est qu'Hakim peut se recycler en journaliste s'il perd son job !

    Hakim La Plume, voilà ton nouveau surnom mec !

    Bravo les gars !

    RépondreSupprimer
  4. Excellent résumé !
    C'est ma mère qui va etre fière d'apprendre que l'on compare son fils au Maréchal.
    Sinon je pense que tu peux definitivement faire d'Alex ta chose...

    RépondreSupprimer