01 octobre 2015

Résumé NTV 1 Elysée by Soso



Qualifiée pour le deuxième tour de la Coupe de France Entreprise suite au forfait de l’ASPTT Maison Alfort, sanctionné par la Ligue pour ne pas être à jour de ses cotisations, la NTV recevait ce samedi 26 septembre l’AS Elysée ; une première confrontation dans l’histoire de la New Team qui fêtait à cette occasion ses retrouvailles avec un de ancien de ses joueurs, Ju Herrichon.
Vince en déplacement à Lille, c’est Raf, coach de la Réserve, qui prenait les rênes de l’équipe sur la base des recommandations de l’entraineur principal.
Rdv 12h30…12h30 ? Hakim sauve l’honneur dans le vestiaire, bien seul au milieu de ces maillots rouges manches longues pendus aux portes habits … bien avant leurs malheureux porteurs qui le seront eux-mêmes quelques heures plus tard.
Coach Raf insiste clairement sur l’état d’esprit, plus grand mal de la NTV ces dernières années, et aligne la compo proposée par Vince :
Alex retrouve sa place dans les buts après sa valise de la semaine passée,
Philou et Jason composent la défense centrale, grande première pour notre recrue, nouvelle habitude pour notre président d’honneur
Thierry à droite, déjà indiscutable dans son couloir, Patou, qui (re)commence à faire son trou, à gauche
Dav, heureux papa et tout jeune ballon d’or, en sentinelle et capitaine,
Soso et Benoit en relayeurs,
Mowgs et Aurelou sur les côtés,
Djelloule en pointe.

Djelloule prend un echauffement énergique et animé qui doit nous permettre de trouver rapidement notre second souffle.
Le match démarre sur un rythme très faible et on s’aperçoit rapidement que les deux équipes souhaitent  jouer au ballon et s’affranchir du kick and rush.
Le bloc NTV est bas et permet à l’équipe de se rassurer en début de rencontre. La possession est largement à l’avantage des Vincennois qui vont rapidement s’offrir de très belles occasions.
Mowgs trouve le poteau, Djelloule est à deux doigts d’ouvrir le score mais bute sur le gardien, ce même Djelloule remet un magnifique ballon plein axe que Soso est à deux doigts de couper de la tête, Benoit s’essaie de loin, Aurelou provoque quelques percées sur côté droit, Thierry propose deux superbes montées sur son flanc toutes proches d’être concrétisées…
Mis à part deux pauvres frappes, la New Team n’est pas inquiétée, Alex s’interposant calmement, Jason et Philou contrôlant la défense sereinement et proposant des relances propres, au sol, en privilégiant un relai avec les latéraux et Dav, très disponible. On s’aperçoit toutefois que la NTV manque un peu de jus, probablement le manque de rythme s’agissant du 3e match de la saison, avec une équipe à chaque fois remaniée, et que les jambes sont lourdes, logique en ce début de saison ou les séances d’entrainement sont rythmées par quelques exercices (légers) physiques.
A cinq minutes de la mi temps, sur une forte poussée de la NTV, une belle occasion s’amorce sur le côté gauche, soldée par un centre qui ne trouve pas preneur… s’en suit un contre assassin, la défense étant complètement abandonnée par ses milieux. A un contre un, l’attaquant adverse s’en va tromper notre défense et Alex. 1-0
Cruel mais terriblement réaliste.
Les cinq dernières minutes font plonger la New Team dans ses travers. Le mental de poulpe qui avait fait plonger l’équipe de la première à la troisième place l’an passé reprend le dessus, les reproches et coups de sang rythmant cette fin de mi temps.
Le break est plutôt animé avec des joueurs qui montent le ton, tentant vainement de s’expliquer ou maladroitement de remobiliser leurs coéquipiers. L’intervention du président calme les esprits et remobilise les troupes.
La NTV met le feu à Elysée le premier quart d’heure de la seconde mi-temps.
Le bloc est beaucoup plus haut, le pressing plus proche et l’adversaire n’a plus le temps de se retourner et d’orienter le jeu comme en première mi temps. Vincennes récupère les ballons dans le camp adverse et se procure encore 3 occasions nettes en 15 minutes, malheureusement sans succès.
Miki et Hakim font leur entrée, à la place de Soso et Benoit, crédité d’une très belle heure de jeu, avec beaucoup de mouvement et de tentatives. Leur fraicheur et leur mobilité font beaucoup de bien à l’équipe qui se procure de nouveau de belles occasions.
Florian alias Viking remplace un Patou qui a tout donné dans son couloir.
Plus le temps passe, plus la NTV radicalise son jeu par de longs ballons en avant, malheureusement souvent stériles. Sur l’un d’eux, Antoine part au but et s’écroule péniblement dans la surface… « C’est uneu blague !!! », la classique.
Sur un beau débordement côté droit du Hak, lancé par Miki, Hakim trouve Antoine au deuxième poteau qui envoie sa reprise au dessus. Dans la foulée, sur une belle balle en profondeur, Mowgs prend de vitesse l’arrière garde et centre en bout de course devant le but, Djelloule est à dix centimètres de couper ce ballon…
Bis repetita, sur un contre assassin, Elysée s’en va planter le second… fin du bal, rideau.
La NTV est rebasculée en Coupe ILE de France.


1 commentaire:

  1. Merci pour le résumé Soso !
    Magique notre poundé national...à quand une carrière dans la "comédia del arte" ?
    Nico

    RépondreSupprimer