28 juin 2016

Résumé de la finale de coupe du VDM par capitaine Soso

En cette magnifique journée ensoleillée, la NTV avait RDV avec son Histoire.

Une finale de coupe pour enfin garnir de nouveau la vitrine à trophées, une finale pour récompenser une magnifique saison ponctuée d’une lutte acharnée pour le podium et marquer d’une petite pierre la vie d’un groupe qui sera monté en puissance tout au long de l’année.

La semaine était marquée par une concentration de tous les instants, un coach et un capitaine qui rameutent les troupes et quelques rappels à l’ordre à nos joyeux lurons alcoolisés du vendredi soir…

Aucune casse à signaler, tout le monde est bien présent au RDV du Corner sauf… sauf un Gareth qui nous a fait craindre le pire, un bis repetitia, déjà contre le même adversaire, déjà dans la même compétition ? Gareth sera bien là, directement au stade, alcootest passé avec succès.
oui, c’est la troisième fois que la NTV rencontre les Communaux Maison Alfort dans cette Coupe au nouveau format. La Réserve s’était battue avec bravoure face à leur équipe Une, faisant mieux que jeu égal pendant une mi-temps avant de sombrer, la Première avait vengé cela proprement au terme d’une séance de tirs au but…

Arrivée sérieuse sur un stade où se déroulent l’ensemble des finales de district, tribunes remplies attendues… pas vraiment, mais heureusement on distingue doucement la composition d’un kop NTVéen digne de ce nom.

Le district est passé par là, la NTV jouera enfin avec des joueurs portant des numéros en adéquation avec leur poste… Mowgs ne trimbalera pas son 13 fétiche qui lui porte la poisse depuis deux ans maintenant.


La préparation est sérieuse, le discours du coach percutant (une droite dans le bide de Miki) parfois amusant (le grand écart entre un discours élogieux pour mettre en confiance son numéro 10 du jour, et la prestation immonde du numéro 10 du jour en réponse à la confiance accordée par le coach… J).
Vinz insiste sur le combat, l’envie, la hargne, « c’est une finale les mecs, y’a rien à ajouter ».
Le président y va de ses mots pour requinquer les troupes.

Arrivée sur le terrain, les familles sont là, sur un côté, la pression monte.
De l’autre côté, ce sont les pressions qui montent tranquillement dans les esprits de notre chaleureux kop, une bonne vingtaines d’Anciens et de combattants de la réserves, un grand merci à eux tous.

L’équipe se met en place :
Alex – Nico, Jaz, Oliv, Titi – Mehdi , Soso – Djel, Yous, Mowgs – Rich
Un banc Champions League comme souvent cette année, Raf, Roro, Gareth
Le coup d’envoi est donné.

La New Team n’entre pas complètement dans son match, une légère pression se fait ressentir dès l’entame dans les guiboles vincennoises. Les gestes ne sont pas assurés, aucune prise de risque, le ballon repart assez vite de l’autre côté, on sent les Vincennois avec une volonté de bien faire mais surtout de ne pas mal faire.

Communaux joue très bien son coup, ils commencent à nous connaître à force d’en prendre dans la tronche… ils viennent nous chercher assez haut et empêchent complètement nos tentatives de relances propres. Après quelques vains essais, l’équipe cherche à s’aérer en envoyer ses deux gladiateurs au combat, Djilax et Rich.

La NTV n’est pas inquiétée, une pauvre frappe du numéro 11 et c’est à peu près tout mais l’adversaire nus fait déjouer, on ne retrouve pas le Tiki Taka déroulé face au Comatec et autres ogres SCPO.
Niveau combativité, Vincennes est sur une autre planète. Derrière, ça casse du petit bois, au milieu ça étouffe tout ce qui bouge, devant ça prend tout de la tête et ça presse inlassablement.
Sur une énième récupération au milieu de terrain (oui comme souvent le milieu adverse n’a pas existé !), Mehdi lance Mowgs entre les lignes qui la décale en une touche à Djelloule. Robocop déborde son adversaire et centre instantanément. Le ballon est légèrement dévié et arrive sur un Mowgs qui a suivi son action et lobe parfaitement le gardien, trop avancé, d’une magnifique tête. 1-0

La pression s’intensifie et les Communaux ne réussissent que très peu à passer la ligne médiane, mis à part sur de longs ballons que nos deux centraux se font un plaisir de cueillir.
Sur un ballon jeté péniblement par l’adversaire vers notre coin de corner à l’attention de leur milieu gauche, Jaz nous gratifie d’un tacle Thiago Silvien, récupération et relance clean. Dans la foulée, ce même fougueux de défenseur central contre une frappe, un centre, on ne sait pas trop, adverse, qui pousse le ballon tranquillement vers le but… c’est sans compter sur son retour magnidique sur la ligne couplé àa la détente lézardienne d’Alex qui, à deux, empêchent le ballon de rentrer.
Sur une nouvelle récupération au milieu, un Mowgs libérééééé, délivréééééé, élimine son vis-à-vis puis décale notre T-Max Titi qui déborde et centre au 1er poteau, Richard Brandao coupe parfaitement la trajectoire. 2-0
Mi-temps.


Le coach est confiant mais insiste sur la nécessité de tuer le match, l’quipe n’est pas à l’abri d’une erreur qui enflammerait le match.

La deuxième mi-temps repart tambours battants.


La NTV a la maîtrise du ballon et pousse très fortement pour clôturer ce match, peine perdue.
Djilax, Mowgs se heurteront au gardien, tout comme Rich, malchanceux sur leurs tentatives.
Raf fait son apparition au milieu, Roro prend le couloir droit et Gareth rentre… partout, comme à son habitude.


Les trois entrants font un bien fou et permettent à la NTV de continuer de pilonner sur le terrain et en dehors sur l’aile droite, merci les Anciens pour les vapeurs ;) ) sans succès.
Gareth perd son face à face, Roro distille galettes sur galettes, Yous rentre de nouveau et semble retrouver quelque peu le chemin de ses pieds.

Les adversaires procèdent en contre mais rien n’y fera, ce match est terminé, la NTV ne cèdera rien.
L’arbitre siffle la fin du match, envahissement de terrain, les joueurs vont saluer leur public et réserve une ovation à leur kop du jour.

Les joueurs partagent ce beau moment avec les familles, la remise du trophée se fera devant eux, fierté, torse bombé, Viva NTV.

Démarre une troisième mi-temps de toute beauté…

Notes & Commentaires (sur la base des notes et commentaires recueillis par les joueurs, invités à tous voter et commenter les prestations)

Alex  7.5
Très bon match, vigilant sur les quelques interventions, notamment un magnifique retour sur sa ligne le ballon contré par Jaz. Une belle « Morel » en faisant en sortant de sa surface pour un dégagement au pied. C’est ça du Alex Morel ! Gross présence en 3e mi-temps

Titi 8
Propre, impassable, impeccable, efficace, décisif. A l’image de sa saison, sans le but.

Jaz : 8
Monstrueux dans l’impact et les relances, a fait péter un boulon au 9 adverse, a tenu la défense comme un patron. Omniprésent dans la 3e mi-temps

Oliv : 7.8
Solide, un roc, propre dans ses relances, a cherché à relancer le jeu, puis fougueux dans le vestiaire et au bar

Nico 7
Débordé aucune fois, c’est un indice. Grosse prestation de DJ ensuite

Soso 8,5
A peu près partout, a éteint le milieu adverse, a cassé du petit bois quand il fallait, a lancé la première rampe avec son acolyte

Mehdi 7
A grandement participé à étouffer le milieu adverse, quelques gestes de classes comme à son habitude, et sa spéciale, le tacle glissé, enlevé-crocheté

Yous 3.1
Le discours du coach aurait-il paralysé la prestation de notre meneur ? … a perdu beaucoup de ballons, sortira sous les huées à la 40e, rentrera sous les huées en 2e mi-temps, avec un léger mieux.

Djel 8.5
Grosse prestation, le fameux « Djelloule de Berlin » était enfin de sortie. Une passe D, une barre fracassée, il aurait pu alourdir la note à quelques reprises. Un des leaders de l’après match

Mowgs : 8.8
Enfin du grand Mowgs, le Antoine de 98 était retrouvé, a réussi tout ce qu’il a entrepris et a été plus que décisif

Rich 8
Combatif, hargneux, précieux et décisif, le Rich de gala

Gareth 7
Hyperactivité comme sur chaque entrée, percussion et animation, il aurait pu achever le match

Roro 7,5
Grosse rentrée à droite, famille sur le côté, il a illuminé les percées NTV par sa patte et ses crochets

Raf 7,5

Gros apport au milieu de terrain où il avait la lourde de tâche de remplacer un fantôme. Une relance toujours aussi propre et un positionnement précieux

2 commentaires:

  1. Merci Soso pour le résumé.

    Merci à tous les supporters.

    La bise

    Raf

    Ps: note difficile et injuste pour youss.. Looool ;-)

    Peace

    RépondreSupprimer
  2. Merci Soso !
    Note tout à fait juste pour Youss ;) (il n'est pas ballon de plomb pour rien...)
    Bise
    Nico

    RépondreSupprimer