11 octobre 2016

Résumé Communaux Maisons Alfort 2 - NTV 2 by Rafton


3e journée de championnat


                Ce samedi 8 octobre, la New Team se déplaçait chez un adversaire qu’elle connaît bien, ceux la même que notre équipe première vainquit en finale de coupe la saison dernière, les communaux de Maison Alfort.
Comme chaque saison sur le grand synthétique du stade Auguste Delaune, les horaires des match sont décalés, l’équipe réserve débutant la partie à 15h30 dans des conditions climatiques idéales.

                Les joueurs sont arrivés (presque tous) à l’heure, et les coach vont (presque) pouvoir aligner l’équipe escomptée. Comptes tenus des qualités athlétiques de nos adversaires et de la largeur du terrain, la NTVAC 2 est disposée, une fois n’est pas coutume, en 4- 4 – 1 – 1 avec une ligne de milieux à plat. La compo du jour :
                                                     Nico
        JU                            Philou            Karim               Flo ©                               

      
          Mehdi                   Raf               Hakim                    Oliv M

                                   Oliv E

                                                          Amadou
Remplaçants : John, Fao, Stouff

                 Le discours d’avant match de Fao a été clair : si on applique les fondamentaux du football, on a une chance d’obtenir un résultat face à un adversaire direct pour le podium. La SOLIDARITE avant tout, toujours garder la notion de bloc équipe à l’esprit, simplicité, agressivité et communication. Ne pas hésiter à jouer en retrait si nécessaire, s’appliquer sur les choses simples, contrôle, passe, attaquer sa balle. Dernière requête du coach, un échauffement digne de ce nom confié à Oliv M.

                Après un échauffement sérieux, c’est enfin l’heure des hostilités, et c’est peu de le dire. D’entrée de match, nos adversaires nous rentrent dedans et tentent d’imprimer le rythme de la rencontre. La première période est agréable à observer, les efforts sont faits, la solidarité est là. Le bloc équipe est efficace, il coulisse de droite à gauche et grace à une belle débauche d’énergie les joueurs vincennois peuvent regagner le vestiaire en ayant gardé leur cages inviolées, 0-0 à la pause. Peu d’occasions franches de chaque coté dans une première période ou les équipes sont restées relativement prudentes et ou les défenses ont eu l’ascendant.

                A la mi-temps, pendant que les joueurs savourent les oranges ramenées par le sosie de Guy Stéphan et que chacun reprend son souffle, un discours encourageant est donné aux 11 valeureux de la première mi-temps, les consignes ont été respectées et le résultat est là, la NTV est dans son match, bien en place, en bloc. On demande aux joueurs offensifs de faire preuve de patience, le match va se décanter au retour des vestiaires. La fatigue augmentant, des espaces vont apparaître et il faudra alors en profiter. Après un petit tour de table permettant aux désireux de s’exprimer, le classique « Qui est blessé ou fatigué ou bourré de la veille et qui ne se sent pas de finir le match ? » , les 11 mêmes joueurs retournent sur le pré.

                La deuxième mi-temps démarre fort, les deux équipes cherchant à ouvrir la marque dans un match jusque la fermé, la NTV pousse et obtient de nombreux coups de pieds arrêtés. Pourtant, ce sont les locaux qui parviennent à ouvrir la marque en profitant d’un coup franc et d’un coup du sort. Le joueur adverse frappe directement avec une trajectoire flottante et le ballon, celui qu’on a tant chéri depuis notre tendre enfance, ce putain de batard nous trahit en s’échappant des mains de notre malheureux portier du jour qui réalisait pourtant un match parfait jusque là, but, puta ARCONADA, le sport est parfois cruel.

                La NTV qui réalisait un gros match jusque là prend un coup derrière la tête. Les joueurs tentent de repartir de l’avant, mais les adversaires ont le vent en poupe et, portés par l’euphorie de leur ouverture du score, s’en vont en deux contre un face à notre gardien abandonné par une défense prise de vitesse et réclamant un hors jeu imaginaire : BUTTTTTTTTT  2 à 0 pour les locaux… Le joueur fait un selfie avec les supporters locaux..,
ERRATUM : Le juge de touche a son drapeau levé et indique une position de hors jeu, l’arbitre refuse donc fort logiquement ce but (On remercie grandement l’adversaire pour son sens du collectif ultradéveloppé)
                Sur la remontée de balle, les visiteurs obtiennent un coup franc aux 35 mètres dont se charge Chironator. Il parvient à trouver idéalement son compère Oliv « Gareth » Mas qui se charge d’égaliser au meilleur moment ! GOOOOOOOOOOOOOOOLOOOOOOOOOOOOO !!!!

                C’est le tournant du match, les joueurs vincennois, galvanisés par cette égalisation, prennent alors un ascendant sur leurs adversaires qu’ils maintiendront jusqu’au coup de sifflet final. La bataille du milieu de terrain continue, les adversaires déjà limite en première période commettent de plus en plus de fautes pas forcément sifflées, profitant d’un arbitre plutôt Mielton Friedmann que Karl Marx…
                A la 55e minute Jo entre arrière droit en lieu et place de Ju qui sort sous les applaudissements.
10 minutes plus tard c’est au tour d’Amadou de quitter le pré et de laisser sa place à fao qui renforce le milieu de terrain.
La NTV a décidé de jouer crânement sa chance, le ballon circule bien, les joueurs sont en mouvement et nous obtenons plusieurs corner (5 ou 6). Plusieurs fois, les vincennois sont à deux doigts de prendre l’avantage, mais l’adversaire est coriace.
                Alors qu’Oliv M aurait du bénéficier d’un pénalty quelques minutes plus tôt sur une faute évidente dans la surface, c’est finalement Oliv « Durmisi » Enfoux qui obtient le précieux coup de pied arrêté suite à une jolie conduite de balle qui s’achève sur une énième faute adverse. Il peut se faire justice lui même puisqu’il fut désigné tireur de pénalty avant le coup d’envoi, mais il décide de laisser sa place car il est blessé a force de prendre des coups ( probablement 15 fautes subies dont 6 sifflées à ce moment du match).
                C’est finalement CHIRONATOR qui pose le ballon sur le point de pénalty et se concentre avant le coup de sifflet. Frappe seche sur la gauche, le gardien est battu : GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLOOOOOOOOOOOOOO !!!!!
                La NTV prend l’avantage au tableau d’affichage, ça fait 2 à 1 et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas volé !
                Les visiteurs ont la main sur le match et ne baissent pas le pied, se procurant des occasions de 3e but alors que les locaux déjouent, se créant peu d’occasion si ce n’est quelques coups de pieds arrêtés lointains et un ou deux corner.
Le match s’achève sur ce score de 2 buts à 1 pour la NTV, le même score que notre équipe fanion en finale de coupe l’an passé.
Félicitations à tous, très grosse performance collective, de l’application, de l’envie, du sérieux et au final, de la joie.

A vous les studios !


Nico  : Sans cette malheureuse arconada on frôlait le 10. Bonne communication, propre dans la relance, et surtout unique volontaire pour aller aux buts dépanner, « mon gars sur »

Ju  : Appliqué et volontaire, il a participé au clean sheet de l’équipe en première période. Une belle percée sur son coté droit, rarement pris à défaut par son vis à vis. Remplacé par John (7,5) à la 55ème qui aura fait aussi bien que son prédécesseur en bétonnant le coté droit « a portuguesa »

Philou  : Quel retour fracassant du « presidente aie aie aie Cailliez » sur les terrains. Bien que prévu sur le banc des remplaçants, il a su saisir sa chance. Propre dans la relance, à la retombée de nombreux ballons aériens, il a tenu 90 minutes malgré son manque de condition et a rarement été pris à défaut.

Karim :   Le mec qui fait des crochets tellement plus vite que son ombre qu’il en est atteint d’une forme rarissime du syndrome d’Alzheimer nous a sorti le match du siècle. S’il ne prend pas un carton jaune, qu’il ne s’arrête pas pour réclamer un hors jeu sur le 2e but refusé et qu’il ne fait pas le fameux crochet invisible, on lui met 10. Karim Rekik avec ses lentilles

Flo : Il porte si bien le brassard qu’on en oublierait presque qu’il manie bien le cuir. Si vous aimez les petits crochets, les feintes de corps, et les évitements gracieux, vous avez trouvez votre idole. Quand en plus il sort les crocs et se montre agressif comme aujourd’hui, c’est un poison pour son vis à vis. Il a été oublié par ses partenaires sur quelques bons appels sur son coté gauche mais a tenu la baraque défensivement.

Oliv M   : Gareth, c’est son surnom. Un but, un pénalty oublié sur lui, une rigueur défensive malgré d’innombrables déboulés coté gauche, de nombreuses fautes subies. 90 minutes taille XXL

Hakim   :  Dans un milieu à plat inhabituel en équipe réserve, il a fallu prendre ses marques et combler beaucoup d’espace avec son compère marseillais de l’entre-jeu. Il est monté crescendo en température pour atteindre l’apogée à la 90ème minute avec cette faute tactique intelligente suivi d’une gène de l’adversaire qui nous fit gagner de précieuses secondes.  Une grosse débauche d’énergie, de la présence dans les duels, il a fait le taf.

Raf  : Quelle performance de notre Chironator, une passe dé, un but, dans un club ou les passionnés de statistiques sont surreprésentés, c’est sur, ça va faire du bruit ! Toujours aussi sobre dans la construction, tentant parfois des ouvertures inspirées, il aura finalement trouvé la faille sur coup de pied arrêté. D’abord en déposant un ballon à Gareth pour l’ouverture du score, puis, en posant ses cojones malgré les invectives des supporters adverses et transformant ce pénalty en but. Il a rassuré sa défense en jouant assez bas en première période et a bien tenu le milieu avec son compère marseillais. Il aurait même pu alourdir le score sur un missilo dont lui seul a le secret.

Mehdi  : Du début à la fin il a fait le boulot, dans l’aspect défensif d’abord en multipliant les retours et les pressing, et offensivement en proposant des solutions à de multiples reprises. S’il n’a pas été « statistiquement » décisif, son apport au jeu de l’ équipe a été important. Pour un premier match, c’est plus qu’encourageant.

Oliv E  :  Il a été le joueur a subir le plus grand nombre de fautes aujourd’hui et c’est révélateur de son apport au jeu. Il a constamment chercher a se rendre disponible, et a effectué un pressing intéressant sur les adversaires. Il obtient le penalty pour le 2e but du jour. Une presque passe dé. Grosse performance de celui qu’on appelle Durmisi.

Amadou   : Il avait le rôle ingras de pointe de l’équipe dans un schéma tactique qui suppose de peu toucher le ballon et de beaucoup courir dans le vent. Très difficile de s’illustrer dans ces conditions face à un tel adversaire, mais Amad a fait les efforts et a même pu tenter sa chance une fois ou deux en première période. Il a été remplacé par Fao  à la 65eme minute afin de renforcer l’entre jeu. Changement tactique plutot payant puisque l’équipe a plutot dominé le dernier tiers du match. Faozinho s'est même permis le luxe de placer un petit coup du sombrero café/crème délicieux.

Stouff 10 : Ci-gît la voix de Stouff qui est restée sur le banc durant l’intégralité de la rencontre afin de pousser l’équipe  depuis le bord du terrain. Il a tapé des sprint hallucinants quand il s’agissait de ramener la bombe de froid à un blessé. #Stouffy Gonzalez

 MERCI / OBRIGADO / THANK YOU / GRACIAS


Merci à Nico pour avoir dépanné aux buts, à Bruno pour les oranges et ses conseils, à nos supporters Alass et Didier pour leur soutien, et à Titi qui a fait la touche !

4 commentaires:

  1. Très très bon le résumé qui reflète bien la réalité, merci Raf.
    Bravo à tous pour cette victoire méritée !

    PS: je peux vous dire que je n'étais archi pas serein après la 50ème sur les vieilles balles en cloches toutes moisies des adversaires :$

    Nico

    RépondreSupprimer
  2. Merci bcp pour ce résumé de qualité !!

    Big dédicace à Didier qui est venu nous voir !!

    Flo

    ps : merci Hakim pour ton carton à la fin, un vrai footballeur qui respire l'expérience...

    RépondreSupprimer

  3. Quelqu'un a des nouvelles d'Antoine ? Comme il n'est pas venu hier soir... il parait qu'il boude depuis samedi. Apparemment il ne souhaiterait plus s'investir dans le club au vue de son temps de jeux en match...

    Antoine viens en 2 si tu le souhaites, il nous manque un gardien.

    Flo

    RépondreSupprimer
  4. LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL FLO t'es un salop mais j'adore.
    Il paraît qu'il arrête le foot, il a décidé de vendre des sandwich merguez à la fin des matchs du samedi.
    Belle initiative c'est juste ce qu'il manquait.

    RépondreSupprimer