21 novembre 2016

Résumé Rectorat 1 - NTV 1 by Adrien ==> La désillusion


Le match piège par excellence en ce samedi 19 novembre pour la NTV. En effet, l’équipe affronte le Rectorat PARIS, une équipe mal classée et donc remontée à bloc à l’heure d’affronter la NTV.
D’ailleurs, le coach ne s’y trompe pas dans son discours d’avant match : il prédit un match dur, physique où il va falloir répondre présent dans l’impact.

Composition de l’équipe (4-3-3)
Michel dans les buts
Défense : Raf et David dans l’axe, Titi à gauche et Adrien à droite.
Milieu : la triplette Miki, Mouthar, Mehdi
Devant : A gauche Oliv M, à droite Nono et dans l’axe Antoine.

Le match débute sur un terrain synthétique difficile et sur lequel la NTV comprend vite qu’il va être compliqué de déployer son jeu habituel.
Rectorat rentre bien dans son match et comme prévu, ils mettent beaucoup d’intensité et d’impact dans les duels.
Ils se créent d’ailleurs plusieurs semi-occasions dans ces premières minutes grâce notamment à la vitesse de leurs attaquants.

Le match s’équilibre et la NTV commence à reprendre le dessus quand sur l’une de nos attaques, nous nous faisons contrer. Leur ailier accélère, fait parler sa vivacité pour aller se présenter face à Michel. Frappe à ras de terre qui surprend notre gardien. 1 à 0.
Pas de panique toutefois pour la NTV qui a confiance en ses qualités. Nous reprenons le dessus dans le jeu grâce notamment à notre milieu de terrain (Miki Mouthar Mehdi) qui retrouve des automatismes sur un terrain qui ne facilite pas les choses.
Miki se retrouve côté droit et se bat pour récupérer un ballon. Il se retourne, transmet la balle au centre pour Antoine qui contrôle, élimine son adversaire avec une facilité déconcertante J et trompe le gardien d’une belle frappe du gauche.
Egalisation logique qui vient récompenser les efforts de la NTV.

Ensuite, plus grand chose à signaler et la mi-temps est sifflé.
A noter tout de même notre interrogation quant à la constitution de l’équipe adverse. En effet, les joueurs ne se connaissent pas vraiment et s’appellent par leur numéro sur le terrain.
Changement : Roro remplace Nono côté droit.

Dès la reprise, on sent que l’équipe veut continuer sur sa lancée et pousse notamment côté droit avec plusieurs débordements de Roro qui est frais.
Sur une énième faute de Rectorat (les coups sont de plus en plus nombreux sans que l’arbitre ne s’en alarme réellement), David envoie un ballon dans la surface. Cafouillage dans la défense adverse, le ballon retombe sur Antoine qui arme une volée sur laquelle le gardien ne peut rien. 2-1.
On se dit que le plus dur est fait même si il faut bien évidemment rester vigilant.
Nous nous créons quelques occasions pour aggraver la marque mais nous manquons de précision dans le dernier geste.

Sur un ballon totalement anodin en cloche sur le côté gauche de notre surface, l’arbitre va faire parler son talent pour faire basculer la rencontre.
Poussette de l’adversaire sur Titi, qui touche ( ?) involontairement le ballon de la main.
Penalty absurde et injuste que l’attaquant va transformer.
La NTV prend un coup sur la tête et a du mal à se relever de cette injustice.
On pousse pour arracher la victoire, Oliv tente plusieurs débordements pour déstabiliser les adversaires mais leur défense est coriace.
Richard remplace Oliv et va tout de suite se positionner en pointe pour faire parler son jeu de tête.
On pousse, pousse mais sur un contre, débordement côté droit de leur attaquant qui rentre dans la surface et centre à ras de terre. Le 9 coupe bien la trajectoire du ballon et pousse le ballon au fond des filets.
3-2 pour Rectorat. Dur à encaisser.

Dès lors, le match va être de plus en tendu, des fautes assez grossières commises par le Rectorat et un arbitre qui a dû oublier ses cartons au vestiaire.
Enième corner pour nous et nous croyons au triplé d’Antoine quand celui-ci envoi le ballon au fond des billets d’une belle tête. But annulé pour … (on ne connaît pas vraiment la raison)
Flo rentre à la place de Miki pour apporter sa percussion devant. Sur un décalage de Mehdi, il tente une belle frappe que le gardien envoi en corner.
Nous avons plusieurs coup francs mais malheureusement sans réussite.
Nous nous découvrons beaucoup et leur attaquant part en contre dans le dos de la défense et va tromper Michel.
4-2 le match est plié.

Bilan : un match comme on pouvait s’y attendre très engagé, sur un terrain difficile où la NTV a su répondre présent dans les duels.
Une défaite et un gros sentiment de frustration, d’injustice suite à des décisions arbitrales très litigieuses (que dire de ce penalty !!!)
Un samedi à oublier.


2 commentaires:

  1. Merci Adrien pour le résumé...
    Le match a l'air d'avoir été tellement frustrant :(....
    Même si le retour en grâce du poundé fait plaisir, le résultat est très cruel. Espérons que tout se remette en marche très vite.

    On ne lâche rien.
    Nico

    RépondreSupprimer
  2. Merci Adrien pour le résumé..
    Dommage pour le résultat, mais il ne faut pas baisser les bras et repartir de l'avant dès samedi contre Mondor😊

    Vamoooooos

    Raf

    RépondreSupprimer