22 mai 2017

Résumé CG92 - NTV 1/4 de finale Coupe Jean Restlé


Après le coup de massue reçue la semaine passée après la réception de SCPO, la New Team se doit de rebondir pour éviter la gueule de bois jusqu'à la fin de saison. Et quoi de mieux qu'une bonne vieille coupe pour relancer la machine.



Absent du vestiaire pour le discours d'avant match, les visages croisés à la sortie sont concentrés à l'heure d'aller s'échauffer, il semblerait que Bruno ait trouvé les mots qu'il faut. Les coachs de la 2 sont présents pour donner de la voix, ainsi qu'un certain Alassane (probablement une nouvelle recrue). 3 remplaçants, une belle pelouse, un soleil radieux, un Richard improvisé préparateur mental, voilà une palette de conditions idéale pour faire plus que bonne figure.

La compo :


Michel

Titi. Jazz. Oliv'. David

Medhi. Mouthar

Adrien. Miki. Roro

Kémo


Dès les premiers mouvements, on sent l'équipe bien en place, la différence de division entre les adversaires est imperceptible tant la New Team imprime son rythme. Les enchainements sont propres et après quelques échecs face au portier adverse, les Vincennois ouvrent le score : Miki aux 9 mètres temporise, enchaîne 2,3 grigris et centre devant le but, trouvant Titi esseulé au 2e poteau, qui n'a plus qu'à pousser le cuir au fond.

Les occasions de faire l'écart sont nombreuses mais la réussite n'est pas à l'ordre du jour. Nous resterons à 1-0 à l'heure de la mi-temps.

Après quelques oranges englouties, la New Team repart avec les mêmes intentions mais l'adversaire ne faiblit guère et reviens même au score contre le cours du jeu. Qu'importe, les Vincennois sont sûrs de leur force et maintiennent la pression. Les frappes pleuvent, le gardien adverse engrengre de la confiance mais ne peut rien sur une tête lobée de l'inusable Kémo. Ce but vient assommer CG92 qui va devoir en plus contenir tant bien que mal la fougue du Djelloul, la puissance de Rich' et la finesse de Soso, auteur d'un troisième but plein de sang froid après un bon vieux grand pont des familles de ce cher Olivier, seul joueur au monde chez qui la garo à l'air d'avoir un effet bénéfique !

La messe est dite et avec la manière, cap sur les demies... Équipe de coupe vous avez dit ?!

1 commentaire: