26 octobre 2018

Résumé ASPTT Champigny 2 vs NTV 2 Coupe Mathieu by Stouffy

LES PERDANTS MAGNIFIQUES
Ce samedi, l’équipe réserve de la NTVAC avait rendez-vous au Tremblay pour un CLASSICO du 94. Champigny / Vincennes: un match de coupe entre deux équipes qui se connaissent bien. La dernière confrontation a tourné à l’avantage de nos adversaires et tous les joueurs ont à coeur de prendre leur revanche.

Le coach ne pourra compter que sur 13 joueurs pour cette rencontre et comble de malchance le 14ème finalement indisponible n’est autre que notre gardien de but (une pensée de toute l’équipe pour Sangharé, on souhaite un prompt rétablissement à la petite). Heureusement, le coach peut compter sur une bataille acharnée entre Bruno et moi même pour assurer l’interim.             Finalement ce sera Vitor Baia plutot que Michel Preud’homme. Le discours du coach est axé sur les valeurs de combativité, de solidarité et la notion de bloc. Hakim est désigné capitaine, et la compo tombe:

Le match débute dans des conditions climatiques optimales en cette période de l’année. Dès l’entame de match, les vincennois sont décidés à jouer avec un bloc haut et tentent de mettre la pression sur l’adversaire. Les joueurs de Champigny optent pour leur traditionelle tactique, à savoir un jeu direct. A peine 5 minutes de jeu, et une première offensive adverse débouche sur un face à face entre leur 9 et notre gardien, qui contre toute attente parvient à repousser la tentative en corner.

Les vincennois prennent le contrôle du ballon progressivement mais s’exposent aux contres adverses. Nous jouons la 10ème minute lorsqu’un de leurs attaquants s’écroule dans la sufarce suite à une jolie balayetet de Jazz… Pénalty pour Champigny, le gardien plonge du bon coté mais la frappe est limpide et termine sa course dans les filets.

Les joueurs de la New Team repartent de l’avant dès le coup d’envoi et domine les débats jusqu’au terme de cette première période, se créant quelques belles occasions dont une qui débouche sur un but de Nono signalé hors jeu par le juge de touche. La banane classique en amateur, hors jeu sur une passe en retrait… Bref, la New Team réalise une très belle mi-temps mais n’est pas récompensée au tableau d’affichage. 1-0 pour Champigny.

Le discours du coach se veut positif à la pause, il félicite ses troupes pour leur repsect des consignes et les encourage à poursuivre les efforts. Il faut maintenir le bloc compact comme en première période et continuer de pousser, ça va finir par payer!

La seconde période reprend, aucun changement n’est effectué par le coach. Les vincennois repartent avec un bloc haut, mais malheureusement, ils se font surprendre d’entrée. Après à peine 5 minutes, un de leurs joueurs (désigné à la mi temps comme le maillon faible adverse sur qui il fallait presser) part de leur camp suite à une passe en profondeur dans le dos de la défense, hésitation fatale de notre gardien du jour qui aurait dû sortir immédiatement, duel sur 40 m entre les deux remportés par l’adversaire. 2 à 0 pour Champigny.

Une enième fois, la New Team repart de l’avant et fait le jeu, dominant globalement cette seconde période. A la 65 ème minute de jeu, la NTV passe à 10 contre 11 suite à l’exclusion du pélican tunisien dont les palabres poétiques arrivèrent jusqu’à l’oreille d’un arbitre qui semblait mieux entendre que voir. L’honnêteté m’oblige à admettre que ces douces paroles étaient audibles depuis notre surface de réparation bien que le locuteur se trouvât à une bonne trentaine de mètres.

Une fois passée la scène cocasse de l’exclusion et du coup de pression subi par l’homme en noir de la part de plusieurs d’entre nous, le jeu reprend son cours et bien qu’en infériorité numérique, les vincennois continuent à dominer les débats. Après quelques minutes, l’arbitre nous accorde un pénalty suite à un jeu dangereux d’un défenseur adverse en pleine surface. Roro ne se fait pas prier et ajuste le gardien d’une frappe puissante imparable. 2 buts à 1, nous jouons la 70 ème et la NTV peut y croire.

Le coach effectue ses deux changements Sifal remplace Nono et Bruno remplace Ben. La NTV a la possession et se crée quelques situations mais nos adversaires jouent les contres à fond. Ils touchent à 3 reprises les montants mais ne parviennent pas à tuer le match. Malheureusement, le score en restera là malgré la belle débauche d’énergie des joueurs. Une belle performance qui n’est pas récompensée à l’arrivée mais du positif à retenir pour la suite.


Le romantisme où le pragmatisme, il faut trancher. Il semblerait cependant que les joueurs de la NTV soient les dignes héritiers du baron Coubertin et de sa célèbre maxime: “l’important, c’est de participer.”

2 commentaires:

  1. Merci Stouffy pour le résumé...
    Du coup, défaite encourageante ?

    C'est dommage de ne pas passer ces premiers tours de coupes, ça fait des matchs en + à jouer...ils portent la poisse Champigny cette année :(

    Nico

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le résu Stouff
    Par contre, t'as dû te tromper, Bruno c'est plutôt Jean-Marie Pfaff.
    Signé Fao Preud'homme
    Força SLB!

    RépondreSupprimer