18 mars 2019

Résumé ASPTT Evry 2 - NTV 2 by Nico

 
 Une suite logique…

Nous jouions ce samedi contre nos sympathiques adversaires de l’ASPTT Evry, fidèles de notre poule et toujours difficile à jouer. Qui plus est, avec les résultats récents du club, ce sont nos adversaires directs juste devant nous dans les 2 classements.
Mois de Mars, conditions idéales, terrain synthétique en amont préparé par nos adversaires, on aurait pu croire à une mobilisation maximale de nos joueurs.

Pourtant, seulement 23 d’entre nous disponibles le vendredi, puis 2 désistements successifs d’Oliv’ E et de Racho le matin du match nous prédit une situation malheureusement compliquée…on s’arrange pour récupérer Jazz et de faire ce match à 10.

Comme à l’accoutumée, avec les situations personnelles de chacun, les arrivées se font au compte goutte, les premiers partent s’échauffer tranquillement en s’échangeant quelques ballons. Alors en discussion avec le banc, Dave m’envoie la balle plein gueule, lunettes pétées…je me dis que ça va vraiment être un match de merde.

Je rentre aux vestiaires prendre mes lunettes de piscine dégueulasses et je découvre Taupe en sang, avec du sang partout étalé sur son maillot et par terre, en train de se débarbouiller comme il peut et tentant d’arrêter son hémorragie nasale improbable. Après quelques questions, j’apprends que, pressé par l’envie de se faire massacrer sur le terrain jouer, il sortit des vestiaires en courant et s’est pris la baie vitrée en pleine face, ne l’ayant pas vu dit-il. Imaginez le degré d’alcool du bonhomme J. Bref, l’histoire retiendra que 6 pansements plus tard, il pissait encore le sang à la mi temps et à la fin du match.

Nous commençons donc ce match avec la compo suivante :




A l’arrache, sans discours particulier, nous jouons logiquement bas et essuyons les premières attaques adversaires. Une équipe très jeune et très vive qui nous fait mal sur chaque action. Nous sommes complètement dépassés par des « une-deux » simple et sommes à la rue physiquement, moi le premier, prenant systématiquement le bouillon sur mon côté. C’est d’ailleurs de là qui viendront les plus chaudes actions qui permirent à Evry d’ouvrir le score très rapidement.

Nous nous démobilisons pas (pas encore) et essayons de construire, on gratte un coup franc joué rapidement par Dave qui a vu un appel de Nico de l’autre côté de la surface et qui égalise.
Mais très vite, les assauts sur nos buts reprennent et Evry grâce à leur 9 reprennent l’avantage 2-1 sur une attaque placée, avant que Bruno rate légèrement un dégagement donné directement à l’attaquant qui marque dans le but vide. On prendra 2 autres buts pour finir par un 5-1 à la mi temps.

La reprise est meilleure grâce au vent, et nous nous installons pendant 10 minutes dans le camp adverse sans parvenir toutefois à réduire la marque malgré quelques situations et une tentative de lob du Hak aux 20 mètres passant juste au dessus.

Malheureusement, on se fait prendre en contre et on enchaîne 2 buts casquettes sur des frappes lointaines, plus on "cool" (c'est le cas de le dire) physiquement permettant aux adversaires de finir le travail en beauté, bien aidé par des passes ratées plein axe par nos soins.

10-1, score final logique.

On ne retiendra pas grand-chose de ce match, si ce n’est le besoin de nous entraîner, pour au moins faire semblant de pouvoir défendre et d’essayer de récupérer le ballon. Aucun duel ou presque gagné, et un moral dans les chaussettes.

1 commentaire: